Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge

Certaines personnes et des organisations (M'PEP, par exemple) prônent l'abstention aux européennes. Quels sont leurs arguments ?

L’Europe n’étant pas une institution démocratique et étant l’outil de la domination capitaliste, si l’abstention était majoritaire au soir du 25 mai et si les forces franchement progressistes savaient lui donner un sens, elle porterait en elle le rejet de cette fausse démocratie et l’aspiration à une véritable démocratie populaire. ( !?)

N’est-ce pas oublier que parmi les abstentionnistes, il n’y aura pas que des forces de refus du libéralisme ? Comment départager ces abstentions citoyennes des abstentions des pêcheurs à la ligne ou de celles des simples sceptiques ? Les tenants d’une Europe libérale s’abstiendront-ils ? Les opposants à une Europe pacifiste, sociale et solidaire s’abstiendront-ils ? De cette abstention, que retiendront les medias qui forgent en partie l’opinion, qu’on le veuille ou non ?

Au contraire, s'abstenir serait accepter le statu quo. Ce serait être complice de la mise en œuvre du credo capitaliste et libéral en Europe, accepter aussi le futur traité de zone de libre échange entre l’Europe et les Etats-Unis d’Amérique au profit des multinationales.

S’abstenir, ce serait aussi tourner le dos au combat des générations précédentes pour le droit de vote et perpétuer le droit du plus riche.

Ceux qui ne voteront pas, en perdant le droit de donner leur avis, ne laisseront-ils pas le champ libre à la droite et à l’extrême droite, autant qu’au PS, pour la promotion des lois ultralibérales en Europe ?

 

Alors VOTEZ !!

ET VOTEZ FRONT DE GAUCHE !

 

Pour ces élections européennes, la France est divisée en plusieurs secteurs. La Charente-Maritime votera pour le secteur Ouest où le Front de Gauche présente une liste emmenée par MYRIAM MARTIN

 

 

Myriam Martin

Myriam Martin

et comprenant aussi Xavier Compain, Sylvie Mamet, Patrice Boutin, Marie-Claude Robin, Alain Bergeot , Françoise Jaffré, Bertrand Seys, Evelyne Robin, Gilles Leproust, Katell Andromaque, Yohann Daniel, Véronique Bonnet, Franck Loiseau, Anne Joulain, Guénolé Fournet, Caroline Pottier, Thierry Rouquier.

Ces militants défendront, s’ils sont élus au Parlement européen, une vraie politique de gauche et seront solidaires des autres forces européennes de gauche, pour porter la candidature du Grec Alexis Tsipras à la présidence de la Commission européenne.

Ces candidats ont un programme pour une Europe des peuples, solidaire, démocratique, progressiste et pacifiste.

 

Voici dix propositions du Front de Gauche pour l’Europe :

 

  • Rompre avec l’Europe de la finance, des banquiers et des actionnaires, rompre avec les politiques d’austérité. Construire une nouvelle Union européenne coopérative et solidaire, celle de l’Humain d’abord.
  • Agir contre la casse des droits sociaux et des services publics en défendant de nouveaux projets industriels et agricoles inscrits dans un projet de transition écologique.
  • Lutter contre la précarité du travail et la régression sociale en harmonisant les droits par le haut et avec l’instauration d’un salaire minimum décent dans chaque pays.
  • Changer le rôle et les statuts de la Banque centrale européenne, afin de la mettre au service de l’emploi et de l’investissement socialement utile.
  • Taxer réellement les mouvements de capitaux spéculatifs et mettre fin aux paradis fiscaux.
  • Parvenir à l’égalité réelle femme-homme avec l’instauration de la « clause de l’Européenne la plus favorisée », afin que chaque femme puisse bénéficier des lois les plus avancées dans les pays de l’Union.
  • Rejeter le traité pour une zone de libre-échange transatlantique qui nous soumettrait encore plus à l’oligarchie financière et aux multinationales et permettrait l’arrivée en Europe de produits ne répondant pas à nos normes sociales ou environnementales.
  • Mettre en place une Europe de la démocratie, où les citoyens soient consultés sur les grandes questions les concernant. Le pouvoir doit revenir dans les mains des assemblées élues et des citoyens. Refuser la mise sous tutelle des budgets nationaux par la Commission européenne.
  • Rejeter le traité Européen imposé par la chancelière Merkel qui vise à renforcer les pouvoirs de la Commission et imposer l’austérité à tous les États membres.
  • Promouvoir l’Europe de la paix et du désarmement en sortant de l’alliance militaire de l’OTAN.
Commenter cet article

chb 15/07/2014 14:06

En quoi ces assurances des militants (honnêtes certes) FdG, en matière de progrès sociaux et de contrôle du capital, sont-elles plus crédibles que la promesse PS que l'Europe sera sociale bientôt ?
Le M'PEP, à contre courant des règles de la démocratie représentative, a contribué à augmenter le taux d'abstention. Sans effet notable.
Quant aux sièges sauvés par le GUE, ils nous font une belle jambe, sous la présidence de Juncker !

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog