Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge
Il y a 184 ans, pendaison de Nat Turner et de 18 de ses compagnons :

Une féroce clameur s'éleva de la foule blanche lorsque Nat Turner se balança enfin au bout d'une corde, le 11 novembre 1831. Des enfants s'approchèrent pour jeter des bananes... Des hommes surexcités décrochèrent le cadavre pour le jeter à terre. Ils lui arrachèrent ses haillons. Certains commencèrent à l'écorcher. D'autres arrachèrent des lambeaux de chair qu'ils mirent à fondre dans un chaudron pour en tirer de la graisse. Au moyen d'un grand couteau, un homme découpa la tête avec laquelle il repartit, fier comme Artaban.

Pourquoi tant de haine ?

Nathaniel, dit Nat Turner, naquit le 2 octobre 1800 dans le comté de Southampton en Virginie où il resta toute sa vie. Il devait son nom à son propriétaire, Benjamin Turner dont il était un des esclaves. Lorsque Nat était encore enfant, son père s’était échappé de la plantation. Sa grand-mère paternelle, avait été enlevée en Afrique, au Ghana, à Kormantin et déportée en Amérique à l’âge de 13 ans. Enfant précoce, Nat apprit à lire très tôt et se persuada qu’il avait un grand rôle à jouer de la part de Dieu.

Le 11 février 1831, voyant dans une éclipse annulaire de soleil le signe divin qu'il attendait, il tenta de mener une action contre les propriétaires d'esclaves. Initialement prévue pour le 4 juillet, jour de fête nationale, la révolte fut repoussée pour des raisons d'organisation. Un second événement stellaire intervint le 13 août 1831, jour où le soleil se teinta d'une ombre verdâtre, sans doute due aux suites d'une éruption volcanique géante du Mont Saint Helens : Turner y vit un signe déclencheur et la révolte éclata une semaine plus tard, le 21 août 1831.

Cette révolte dura deux jours, pendant lesquels sa bande, qui comporta jusqu'à 70 hommes, tua une soixantaine de blancs, hommes, femmes ou enfants. Les propriétaires détenteurs de l’autorité, au comble de l'effroi, mirent alors sur pied une milice deux fois plus puissante que la faction d'esclaves révoltés. Toutefois, Nat Turner ne fut capturé que le 30 octobre. Il fut jugé le 5 novembre dans la ville de Jerusalem et pendu le 11 novembre avec 18 de ses complices, son corps étant ensuite mutilé.

Avant son exécution, l'homme de loi Thomas Ruffin Gray l'interrogea et recueillit ses paroles dans un ouvrage ensuite publié sous le nom de “Confessions de Nat Turner“ qui constitue un document historique essentiel.

Les craintes d'une révolte des esclaves comme celle de Saint-Domingue s'exacerbèrent alors au sein de la slavocratie et les esclavagistes durcirent encore plus les relations inter-raciales. Les autorités du Sud se montrèrent de plus en plus hostiles aux doctrines plus libérales des nordistes vis-à-vis de l'esclavage, ce qui constitua une pierre d'achoppement importante dans les événements qui menèrent quelques années plus tard à la Guerre de Sécession.

 

Sources : Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos, Le Point, 11/11/2012 et Wikipedia, article Nat Turner. 

 

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog