Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge
Des bougies ont remplacé les étoilesDes bougies ont remplacé les étoiles

INTERVENTION AU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉRIGNY DU 15 /12 /2015

Monsieur le Maire, chers collègues, Mesdames, Messieurs, Voici la déclaration que nous tenions à lire au nom des élus du Front de Gauche, devant le Conseil municipal de Périgny réuni :

“Les attentats du 13 novembre à Paris sont dans toutes les têtes.

Devant ces évènements, nous avons envie de comprendre ce qui peut amener de jeunes Français à commettre de tels actes et à sacrifier leur vie et celle des autres. Pourquoi se sont ils détournés de la République ?

Nombreuses sont les familles, peut-être athées, chrétiennes ou musulmanes, qui, isolées par la déshumanisation de notre société, peuvent se sentir concernées et s’inquiètent pour leurs enfants confrontés aux dérives sectaires et à l’endoctrinement.

Certes, la situation internationale alimente ces dérives. Combattre l’EI ? Soit, mais la justice et le droit international doivent être respectés. Éradiquer “le djihadisme“ au Moyen-Orient – et ailleurs- ? Soit, mais alors qu’une solution de paix soit d’abord recherchée et si guerre il doit y avoir, qu’elle soit menée sur mandat de l’ONU.

Mais qui croira qu’en faisant la guerre au Moyen Orient, en bombardant l’EI en Syrie et en Irak, nous allons régler seuls la question du terrorisme ? N‘est-ce pas là au contraire le plus sûr moyen de l’alimenter en lui garantissant de nouvelles recrues ?

Le problème n’est pas de savoir comment gagner la guerre, mais comment contribuer à y mettre fin. Depuis de nombreuses années, le Mouvement de la Paix, présent à Périgny, milite avec juste raison dans ce sens, nous le soutenons activement.

Quant à l’aspect intérieur… Imposer l’ordre public en entravant nos libertés, ne suffira pas. La multiplication des interventions policières déconnectées de toute justice peut au contraire elle aussi favoriser l’adhésion aux extrémismes.

C’est, en réalité, le sens même de notre projet de société qui doit être questionné. La société de consommation au service des profiteurs économiques supprime un peu plus chaque jour notre humanité et notre conscience. Ce système capitaliste, s’il le pouvait, nous ferait payer l’air que nous respirons, même pollué ! Il essaye de nous imposer ses choix de société en véhiculant la peur, le nihilisme, la haine de l’autre.

Allons nous y laisser notre liberté, nos sourires, nos fleurs, nos rivières et nos forêts ?

Nous pensons qu’il ne faut pas nous laisser faire, ce serait accorder trop d’honneur aux terroristes. Ensemble, manifestons nos joies comme nos colères, jouons au foot, allons au concert, soyons bénévoles dans la cité.

Et même plus que cela, changeons le monde pour plus de liberté, d’égalité, de fraternité, de démocratie ! Soyons libres et bien vivants, ensemble nous rallumerons les étoiles de l’espoir !

En juillet, Patrick Palem et moi écrivions en titre de notre contribution dans Périscope : “Il est grand temps de rallumer les étoiles“. Ce vœu, emprunté à Apollinaire, a pris encore plus d’importance et de sens aujourd’hui. Nous écrivions aussi : “Tous, nous pensions vivre une époque de lumières, de fraternité, de solidarité humaine faite de bien être, de connaissances nouvelles. Nous pensions être à l’abri, hors d’atteinte, nous n’avons vu arriver sur nous ni la nuit ni le brouillard et pourtant ils sont bien là“.

Les obscurantismes ont profité de notre rêverie. Comme toujours, les xénophobes, les fondamentalistes, les fascistes, attaquent en meute pour essayer de nous transformer en consommateurs sans cervelle et avaler ainsi sans réfléchir, faux remèdes et illusions haineuses, qu’ils déversent à travers les médias.

Opposons-leur démocratie, humanisme et laïcité. Soyons fidèles aux principes de liberté, d’égalité et de fraternité.

Enfin, nous affirmons que nous sommes de cette France qui n’a pas peur, qui chante la Marseillaise aux oreilles des intégristes, comme jadis Gavroche sa chanson, à celles des royalistes et des bourgeois.

Si nous vous proposons une mesure ou une démesure, c’est celle de la culture. Celle qui met de la lumière dans nos esprits, qui libère notre imagination. Celle qui nous invite à quitter cette route qu’on veut nous imposer.

Ensemble, prenons les chemins de traverse pour mieux rallumer toutes les étoiles du bonheur de vivre ensemble !“

Patrick Palem et Daniel Vince

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog