Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge
Naissance du “média“

Un  media indépendant “le média“ diffusera demain son premier “20h“ télévisé sur Internet. 

À l'occasion du lancement de ce nouveau média, vous êtes toutes et tous invité.e.s à participer à un moment convivial au bar “les ßarjos“ à Nieul-sur-Mer (2 rue de Lauzières) demain lundi 15 janvier 2017, dès 19h30.

Une gestation longue seulement de cinq mois

Le , lors d'une conférence intitulée « Faut-il « dégager » les médias ? » animée par Sophia Chikirou  le politologue Thomas Guénolé comparait le paysage audiovisuel français à une « nouvelle Église  qui a son dogme ses inquisiteurs et ses hérétiques ». Il affirmait que nombre de journalistes résistaient autant qu'ils peuvent en interne, ce qui se traduit par la sortie de «scoops défavorables au système en place qui sortent régulièrement dans les médias mainstream», mais il estimait que « tenir une ligne éditoriale anti-système, c'est prendre un risque pour sa carrière ». Il exposait alors la nécessité de casser le monopole audiovisuel pro-système via la création d'un grand média audiovisuel alter-système qui soit altermondialistepluralistehumanisteantiracisteféministe.

Le , était annoncée la création d'un nouveau média, baptisé « Le Média », par Sophia Chikirou, Gérard Miller, Sébastien Vilgrain et Henri Poulain. La ligne éditoriale en sera bien humaniste, progressiste, écologique, féministe et  le média sera pluraliste.

Le , un manifeste était publié par Le Monde, appelant à la création d’un média alternatif éloigné du modèle économique et idéologique dominant, accompagné d'une pétition en ligne. 

« Le Média » se définit dans ce manifeste comme indépendant, coopératif, collaboratif, pluraliste, culturel et francophone, humaniste et anti-raciste, féministe, écologiste et progressiste.

Ce texte est signé par une cinquantaine de personnes dont de nombreuses personnalités politiques comme Isabelle Attard, Pierre Joxe, Noël Mamère, Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg ou encore Philippe Poutou, et par des personnalités telles que Josiane Balasko, Thomas Guénolé, Guillaume Meurice, François Morel ou les vidéastes Demos Kratos et Usul.

Le 10 décembre 2017, le Manifeste pour un Média citoyen avait déjà obtenu 43 037 signatures.

Deux soirées de lancement sur You Tube

Une soirée de lancement fut organisée sur YouTube le  au cours de laquelle le projet fut précisé (création d'une association puis d'une société coopérative, d'une agence de presse indépendante, mise en vente de titres de propriété à des sociétaires, etc.). Les concepteurs du Média expliquent alors que l'origine du projet remonte à la séquence électorale 2016-2017, où  certains éditorialistes des médias dominants ont joué un  rôle affligeant. Gérard Miller rappelle de plus que  90% des médias français sont détenus par neuf milliardaires , et, selon lui, "si ces derniers  investissent alors que la presse perd de l'argent, c'est qu'ils ont un retour sur investissement idéologique “.

Une deuxième soirée de lancement, dont le but était de présenter la rédaction du Média, fut organisée en direct sur Youtube le 10 décembre 2017. Le projet fut encore précisé avec la présentation d'une partie de l'équipe de la rédaction, composée d’anciens journalistes de L'Obs, du Figaro, de LCI, de Marianne et de Jeune Afrique mais aussi le psychanalyste Gérard Miller ou l'ex-député écologiste Noël Mamère. Ouest France note également la présence dans cette équipe d'Aude Lancelin, ex-directrice adjointe de L'Obs, qui après avoir été licenciée abusivement par le magazine, a écrit le livre Le Monde libre où elle fustige « la décadence » du métier de journaliste et une « police intellectuelle ».

Financement

Gérard Miller annonçait au début de la soirée de lancement du 10 décembre que plus d'1,11 million d'euros avaient été réunis et que les parts du média sont détenues par plus de 9 400 sociétairesÀ l'heure actuelle, plus de 13.000 propriétaires, dits "socios" ("partenaires" ou "associés" en espagnol), ont acheté des "titres de propriété" à 5 euros (dans la limite de 500 par personne). Les fondateurs du Média en espèrent 40.000 à terme, en plus des dons qui affluent (près d'1,5 million d'euros depuis la mi-octobre).

Un “fonctionnement horizontal“

Une adresse mail a été ouverte à l'attention des "socios", du matériel et des tutoriels seront mis à leur disposition pour qu'ils deviennent, s'ils le souhaitent, "correspondants citoyens". Le Média veut "appartenir" à ses spectateurs qui auront un droit de regard et de critique sur toutes les émissions. Et déjà, idées et commentaires affluent, assure l'équipe.

Au total, la chaîne compte environ 32.000 abonnés sur Facebook, plus de 19.000 followers sur Twitter et quelque 2.000 jeunes discutant sur le Discord Média, une application de discussion créée à l'origine pour les joueurs de jeux vidéo.

Pour tenir compte de cette organisation inédite, la rédaction n'a pas de hiérarchie. Propulsée "rédactrice en chef" à la rentrée alors qu'elle était la seule journaliste, Aude Rossigneux a abandonné ce titre à la faveur de l'arrivée de ses collègues, se fondant dans un "fonctionnement horizontal et autogéré".

Naissance du “média“

Voici ce premier 20H du Média vu par WEBTVINFOS :

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog