Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge
Un budget 2019 en trompe l’œil

Un pognon de dingue ?

Mr Macron affirme qu’on dépense un pognon de dingue dans les aides sociales.  Mais de quoi  parle-il ? Qui reçoit ce pognon de dingue ? La France compte plus de 8 millions de pauvres (en France, le seuil de pauvreté est fixé à 935€ mensuels) et l’observatoire des inégalités nous indique qu’il y en a 600 000 de plus depuis 10 ans. Plus de 6 millions de personnes sont concernées par le chômage. Peut-on supprimer ces aides ?

Un budget 2019 dans la continuité

Le gouvernement a présenté en conseil des ministres son projet de budget 2019, qui se veut, pour sa partie recettes, “la continuation des premières mesures mises en place par Macron“. Traduisons : favoriser le capital et les entreprises.

Il y ajoute des mesures en trompe-l’œil pour les citoyens. Il prétend baisser les impôts pour les particuliers pour un montant de 6 milliards d’euros. Comment ?

3,8 milliards seront obtenus par la baisse de la taxe d’habitation et le reste par une baisse des cotisations sociales chômage et maladie, donc par une perte de salaire brut au profit du salaire net pour les actifs. Le salaire brut étant un salaire différé, s’ils veulent continuer à bénéficier de ces avantages, ce qui n’est pas payé dans le salaire brut devra l’être différemment par les salariés, sous la forme d’assurances volontaires, par exemple. Les banques et les assurances, et in fine la bulle financière, seront contentes ! Ce sera tout bénéfice pour elles !

Au passage, le gouvernement augmentera encore la CSG, ce qui est donc une perte conséquente de pouvoir d’achat en particulier pour les retraités.

Quant aux collectivités locales, aucune ne croit aux promesses gouvernementales de maintien des dotations à un niveau leur permettant de compenser la perte de la taxe d’habitation !

Pour les riches, Open bar

Il n’est pas question, par contre, de revenir sur la suppression de l’ISF ni sur la “flat tax“ (La flat tax, que l'on peut traduire par « taxe forfaitaire » ou « impôt à taux unique », est un système d'imposition dans lequel tous les contribuables sont imposés au même taux, quelques soient leurs revenus. On distingue ainsi la flat tax de l'impôt progressif, où le taux d'imposition augmente en fonction des revenus du contribuable. Avec la flat tax, le même taux s'applique à tous. Seul le niveau de revenus fait varier le montant de l'impôt à payer. L'impôt n'est donc pas progressif, mais proportionnel. En 2018, le gouvernement a instauré une forme de flat tax avec la mise en œuvre d'un nouveau prélèvement forfaitaire unique sur tous les revenus de l'épargne : dividendes, assurance-vie, intérêts, plus-values, revenus fonciers... Auparavant, ces revenus se voyaient appliquer des régimes fiscaux différents. La mise en place du PFU a été intégrée dans la loi de finances pour 2018. Le nouveau dispositif s'applique depuis le 1er janvier.)

Et surtout, les entreprises, cette année, vont recevoir deux fois le CICE soit 20 milliards de baisse des cotisations patronales et 20 autres milliards au titre du CICE proprement dit, sans oublier une nouvelle baisse de l'impôt sur les sociétés (qui passe de 33,1% à 31%).  

Aucune de ces réformes n’a d’ailleurs été évaluée. Aucune n’a permis d’améliorer l’emploi, au contraire ! Les économies réalisées par les entreprises et in fine par les Riches n’ont servi qu’à alimenter les spéculations financières et à engraisser encore davantage les obèses du porte-monnaie !

Il faut bien évidemment compenser ces cadeaux. Comment ?

 Côté dépenses, c’est ceinture à tous les étages. Des milliers de postes de fonctionnaires supprimés dont (1800) pour l’éducation nationale, nouvelles coupes dans les emplois aidés et baisse des aides au logement, baisse de l’APL et des crédits de tous les ministères sauf la défense.

Daniel Vince



 

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog