Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le

Alors que j’avais, sur Facebook, partagé la photo de NOSLENDEMAINS.FR montrant Jean-Luc Mélenchon avec la légende : « Mélenchon candidat : oui le leader de la France Insoumise a raison de faire vivre, coûte que coûte, le débat politique… », un ami communiste m’a répondu : “Je trouve que cela va plutôt tuer le débat, au moins à gauche “.

J’observe d’abord que pour tuer un débat, il faut qu’il ait commencé ! Ce n’est pas le cas, jusqu’à preuve du contraire, sinon par médias aux ordres (du pouvoir et des oligarques, c’est pareil) interposées. Ces mêmes médias qui insistaient auparavant pour que la décision de Jean-Luc Mélenchon sur sa candidature aux présidentielles soit rapidement officialisée et qui maintenant susurrent que ce n’était pas le moment.

Mais peu importe ces péripéties, ce qui compte, d’après moi, pour se sortir du pétrin, c’est qu’un réveil ait lieu, secouant les citoyens et les engageant à sortir du cadre du capitalisme sauvage, autoritaire et mortifère dans lequel nous nous noyons.

Et pour ce faire, tout le monde est bien d’accord, je crois, pour dire qu’il ne s’agit pas de débattre d’abord du degré de crédibilité de différents personnages, de mesurer leurs potentielles auras, etc., mais bien de se mettre d’accord sur des mesures adaptées à notre combat (le combat de ceux qui se réclament des idées “de gauche“), bref, sur un programme. Ceci ne veut pas dire, évidemment, que le choix de la personne qui portera ce programme soit indifférent.

Ceci posé, je comprends la remarque “tuer le débat“. Elle veut signifier qu’un terme aurait été mis à une discussion qui aurait existé entre les différents partis dits de gauche pour le choix d’un candidat pour les élections présidentielles de 2022. Mais ça, c’est dans un monde virtuel.

Qu’en est-il vraiment ? Cette discussion a-t-elle existé dans le monde réel ?

Les forces ou partis politiques qui se réclament de la gauche peuvent-ils opérer une alliance dans un but commun ?

Parlons du PS

Il n’a pas de programme depuis 3 ans et pas de candidat ; après avoir tenté le social-libéralisme, il en est resté au libéralisme (ou alors j’étais absent quand il a fait son autocritique des lois El Khomri and co) et pourtant, il a repoussé son prochain congrès sine die. Loin de vouloir une “union“ pour gagner “à gauche“, il hésite entre donner les clés de la candidature à Anne Hidalgo au prétexte qu’elle a gagné à Paris et jouit de bons sondages d'opinion, ou même faire revivre les anciens (mauvais) combattants, Valls et Hollande.

Il en est resté au monde d’avant. Personnellement, je ne voudrais d'une alliance avec lui que s'il n'était plus le PS.

Parlons des Verts

Ils ont le vent en poupe car ils furent les premiers à alerter sur les impérieuses nécessités de respecter l’environnement et le drame du réchauffement climatique en fait sans doute des candidats sérieux aux yeux d’électeurs à juste raison inquiets. Ils se prévalent de bons résultats électoraux aux européennes et aux municipales.

Ils ont d’ailleurs un candidat déclaré en la personne de  Jadot mais serait-il si différent des De Rugy, Pompili et autres Macron-compatibles ?

Mais quel est leur programme ? Permettrait-il de changer le système actuel, si libéral pour les Riches et si autoritaire pour les citoyens ? En ont-ils seulement l’intention ? Personnellement je n'accepterais une alliance avec eux que s'ils s tournent résolument vers une forme de socialisme et arrêtent de défendre le libéralisme.

Parlons du NPA

Le NPA n’a que deux personnalités connues du grand public : Olivier Besancenot et Philippe Poutou mais se projette-t-il comme parti de gouvernement ?

Parlons du PCF

Il a lui, a un programme de gauche et de sortie du libéralisme économique, qu’il a intitulé la France en commun et qui n’est pas très éloigné de celui des Insoumis, l’Avenir en commun. Il n'y a pas que leur titre à se ressembler. La philosophie qui les sous-tend est la même : faire passer l'intérêt public et général avant les intérêts particuliers et au moins pour celui de la FI, se battre à fond pour l'écologie. On pourrait penser qu’il serait assez facile de trouver des points d’accord pour des mesures communes efficaces, une fois réglée la question -épineuse mais pas insurmontable- de la sortie du nucléaire, (on pourrait par exemple tomber d’accord sur une forme de transition énergétique en profitant de l’inévitable obsolescence des centrales nucléaires actuelles).

Encore faudrait-il, pour parvenir à un accord, que des discussions s’engagent entre PCF et FI.

La proposition de JLM est-elle un obstacle à ce débat ?

Non, au contraire elle peut le relancer. Le prochain congrès du PCF ne doit-il pas faire la clarté sur programme et candidat ?

Voilà pour ce qui est des accords éventuellement possibles entre formations politiques dites de gauche…Mais de toutes les manières, si on en reste à cette cuisine politicienne qui consiste à ajouter les scores électoraux supposés des Verts, du PS, du PC, du NPA et de la FI, on n’arrivera pas à une majorité susceptible de renverser la vapeur capitaliste.

Il est donc indispensable de s’adresser à tous ceux, de plus en plus nombreux, qui s’abstiennent de participer aux élections et leur proposer des mesures positives auxquelles ils pourront adhérer. C’est le rôle des programmes. En particulier celui de la FI dont il est bon de rappeler qu’il n’est pas à prendre ou à laisser mais qu’il est amendable (sur la plateforme Internet). Et pas seulement par des partis mais par les citoyens eux-mêmes.

Alors, oui, si on admet que le programme est primordial, et qu’il est ensuite nécessaire de choisir soigneusement la personne qui l’incarnera et le promouvra, Jean-Luc Mélenchon me paraît le mieux à même de porter ce programme !

Alors, non il ne refuse pas le débat, au contraire !

Si quelqu’un a mieux à proposer, qu’il le dise ! En attendant, 136000 personnes l’ont déjà soutenu en moins de 72 heures et 150000, je n’en doute pas, très bientôt ! Ce n’est pas rien !

Et pour signer à votre tour, c'est par ici :

La candidature de JLM tuerait le débat à gauche ?
Commenter cet article

Angelilie 14/11/2020 19:31

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant et bien construit. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) A bientôt.

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog