Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par ruedublogulerougeinsoumis

          Le premier tour des élections régionales/départementales vient de livrer son résultat.

        Ben mon pote, ça déménage... Et ça fait mal ! Presque 70% d'abstention ! Presque 70% d'électeurs potentiels qui n'ont pas daigné voter et qui, surtout, n'ont été convaincus par aucune des idées proposées. Ou au moins n'ont-ils pas été convaincus que  ces idées pourraient changer  quoi que ce soit qui vaille la peine pour eux de se déplacer jusqu'au bureau de vote.

Tout candidat à une élection se casse les dents sur ce phénomène, quel que soit son étiquette politique ! Dans le cadre d'une telle abstention de masse, une majorité de 30% des votants, ce n'est jamais que 15% des électeurs. Alors, que représentent 15 ou 10% des votants ?

Deux satisfactions apparaissent cependant : 

  • C'est la Berezina pour LREM.
  • Les fachos du Rassemblement national sont un peu partout en recul prononcé.

           À tel point qu'on peut raisonnablement se demander comment les médias ont pu depuis des mois réussir à nous vendre un duel Macron/Le Pen comme seule issue possible des présidentielles de 2022.

         Et corollaire des faits précédents : ou bien les sondages se sont plantés dans les grandes largeurs, ou bien, admettez-le, ils étaient particulièrement orientés pour nous vendre cette camelote d'un deuxième tour Macron/Le Pen aux prochaines présidentielles.

        En tous cas, les ministres de Macron qui s'étaient risqués à se présenter et qui, selon les médias faisaient figure d'épouvantail, comme Laurent Pietraziewski, “Monsieur retraites“ qui obtient 8% des votants dans les Hauts de France, ou Fesneau, Klinkert, Darrieusecq, n'obtiennent qu'entre 10 et 16% des voix des votants (3 à 8% des inscrits). Pour des ministres, quelle fessée !

           Autre point notable : parmi les votants, malheureusement, beaucoup croient encore que ceux qui nous envoient dans le mur écologique et dans le mur économique depuis si longtemps avec leurs idées de droite, vont pouvoir rétablir la situation avec les mêmes recettes et, souvent, les mêmes hommes ou, du reste, les mêmes femmes.

     En tous les cas, la masse des abstentionnistes fausse l'élection, rend très difficile l'interprétation de ses résultats. Surtout, elle risque de rendre inopérantes les structures actuelles, régions ou départements, en leur ôtant leur légitimité démocratique.

           Il est vrai que le nouveau découpage des régions effectué par Hollande n'a pas arrangé les choses. Comment les Deux-Sévriens peuvent-ils se sentir des affinités avec les Basques ou les Corréziens avec les Charentais maritimes, en Nouvelle Aquitaine, comment les Picards admettre que leur gentile disparaisse dans une appellation aussi bizarre que Hauts de France, etc. ? Du coup, le vote pour le Conseil d'une région qui nous échappe ne paraît pas indispensable.

          Et puis, élire des notables alors que la fonction politique apparaît comme particulièrement dévaluée, voter alors que les uns comme les autres apparaissent comme équivalents puisque les politiques menées ces dernières années sont sensiblement identiques, qu'elles soient de droite officiellement ou de gauche (du parti socialiste) ne sont donc pas une priorité.

         Quant au pouvoir macronniste (avec ses deux haines, L'AEC, qui changerait le paradigme de la starteupenétion, et Mélenchon qui le porte), il a passé son temps à reprendre les idées et l'agenda de l'extrême droite. La sécurité, l'islamo-gauchisme-responsable-du-terrorisme, le complotisme-dont-fait-preuve-Mélenchon, l'immigration, sont devenus ses thèmes préférés  et on a même pu entendre un ministre de l'Intérieur traiter la cheftaine du RN de “molle“ !

          Sa capacité de nuisance s'est exercée non seulement en faveur des Riches et au détriment du peuple par de multiples mesures, (suppression de l'ISF, CICE sans contrepartie sociale ni environnementale, réforme du code du travail, diminution drastique des allocations chômage, ou encore, future réforme des retraites, etc.), mais aussi à l'encontre de la République dont il a vendu les services publics au plus offrant et transformé les outils régaliens, police et armée, en milices privées.

          “Blanc bonnet ou bonnet blanc“, disait Jacques Duclos pour distinguer Pompidou et Poher, qu'il est donc difficile de choisir entre la peste et le choléra !

           Ceci étant, les abstentionnistes se sont évidemment tiré une balle dans le pied ! En laissant faire, en s'éloignant du théâtre démocratique sous prétexte que “de toute façon ça ne changera rien, tous pourris, même la gauche et même les fachos“, ils ont donné une prime aux sortants et le statu quo, même mâtiné d'une recrudescence de la droite ou du PS et avec des LREM et des fachos en berne, ne risque pas d'arranger leurs crayons.
         

Nouvelle Aquitaine

Comme l'a lui-même reconnu Alain Rousset, la prime au sortant a été la conséquence de l'abstention (64,09%) massive qui a sévi dans la région.

Le président sortant, le socialiste Alain Rousset, a donc obtenu 430 156 votes favorables sur 4 352 411 possibles et 1 563 099 votants soit 28,84%.

Notre liste, "On est là“, menée par Clémence Guetté (soutenue par la FI et le NPA) a obtenu  84 519 votes soit 5,67%.

Canton d'Aytré

Avec une abstention de 67,68%, nos candidats, Aurore Four et Cédric Ruffié (soutenus par la FI, EÉLV et les conseillers sortants, Martine Villenave et Guy Denier), ont obtenu 810 votes, soit 12,27% des votants.

Résultats détaillés du tour 1

  • Guillaume KRABAL Marie LIGONNIERE, Divers gauche, 45.53%

    Guillaume KRABALMarie LIGONNIERE  - Divers gauche

    45.53 %

    3 007 votes

     
  • Tony LOISEL Jocelyne ROCHETEAU, Divers droite, 13.75%

    Tony LOISELJocelyne ROCHETEAU  - Divers droite

    13.75 %

    908 votes

     
  • Denis BOBIN Oumelkhir DELAGE, Rassemblement National, 12.39%

    Denis BOBINOumelkhir DELAGE  - Rassemblement National

    12.39 %

    818 votes

     
  • Aurore FOUR Cédric RUFFIÉ, La France insoumise, 12.27%

    Aurore FOURCédric RUFFIÉ  - La France insoumise

    12.27 %

    810 votes

     
  • Sally CHADJAA Martin LEPOUTRE, Union au centre et à droite, 11.19%

    Sally CHADJAAMartin LEPOUTRE  - Union au centre et à droite

    11.19 %

    739 votes

     
  • Shawn LE GOVICMagali REZZIK  - Parti communiste français

    4.88 %

    322 votes

     

 

Participation aux élections départementales - Aytré

Participation32.32%Abstention67.68%

 

Détails de la participation

  •  21 109inscrits
  • Votants6 823 inscrits32.32%
  •  
  • Abstentionnistes14 286 inscrits67.68%
  •  
  • Votes blancs135 inscrits1.98%
  •  
Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog