Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par ruedublogulerougeinsoumis
Agression du RN sur un colleur d'affiches FI et ÉELV à Périgny

Pour sa part, Clémence Guetté, candidate LFI aux régionales pour la liste On est là !, a apporté son soutien au militant « agressé ». « Après les menaces diffusées par le vidéaste d’extrême droite Papacito sur Internet la semaine passée, la violence est montée d’un cran contre les militants de gauche. Les inquiétudes que nous avions formulées étaient donc fondées », écrit-elle.

La réaction de Philippe Poutou sur facebook :

Philippe PoutouuttSoHcirepuro,n ài 14ngefsni:odrfue1d9 Salut à toutes et tous Agression d’un camarade par des types du RNEn Charente Maritime, hier, un camarade colleur d’affiches de la liste “On est là !” a malencontreusement rencontré une équipe du RN en voiture, qui a tenté de le bloquer, l’a menacé puis bousculé, tentant encore de le bloquer. Au final il s’en sort indemne, ouf. Mais il ira porter plainte dans la journée.C’est malheureusement une illustration supplémentaire de l’ambiance actuelle, un exemple de plus de ce que sont le RN et l’extrême-droite en général, développant une idéologie agressive et violente. Le RN cultive beaucoup son côté “banalisé”, bien intégré dans le paysage médiatique, bien “propre” comme un vrai politicien classique, une banalisation bien alimentée par son opportunisme et sa démagogie, tant les membres de ce parti sont prêts à prendre des places dans les instances de pouvoirs, profitant ainsi d’un système qui leur va si bien, qui leur permet de se servir dans les caisses publiques (voir leurs exploits au parlement européen avec des emplois fictifs ou encore dans certaines mairies).Mais derrière ou à côté, juste à côté, le RN reste le FN un vrai parti d’extrême-droite, très lié à la mouvance fascisante, raciste, antisémite, homophobe, machiste. La preuve étant en autres les nombreux exemples de candidat-es qui “dérapent” en ne pouvant dissimuler leurs préjugés réactionnaires. La preuve étant aussi la violence d’extrême-droite qui s’expriment verbalement sur les réseaux sociaux, les intimidations, les insultes, les menaces physiques, parfois menaces de mort à l’égard de celles et ceux qui défendent les idées progressistes, de la vraie gauche, de celles et ceux qui se mobilisent encore pour défendre leurs droits. La preuve venant aussi de plusieurs syndicats policiers qui affichent clairement leur proximité politique avec le RN et qui multiplient des déclarations hostiles et menaçantes notamment contre les militant-es anticapitalistes, antiracistes, féministes...Alors oui, ce n’est pas un scoop, mais le danger est bien là, actuel, imminent. Celui d’une extrême droite violente, présente partout dans les medias, au sein de la police ou de l’armée, dans les pouvoirs. Ce danger de l’extrême droite c’est aussi celui d’une société capitaliste de plus en plus brutale, oppressive et injuste. La pauvreté et la souffrance sociale explosent, ce qui donne irrationnellement mais ce qui donne quand même, un mécontentement, un ras le bol, que réussit à capter le RN.Dans cette élection régionale, comme dans notre activité militante quotidienne, nous exprimons notre combat contre cette extrême-droite qui constitue un véritable danger mortel. Et nous exprimons aussi notre rejet de ce monde capitaliste exploiteur et destructeur. Et surtout à l’opposé de cette gauche institutionnelle qui n’a cessé de renier ses engagements, trompant et trahissant sans cesse les milieux populaires, discréditant ainsi l’espoir de changement, nous défendons une perspective autre que celle de subir et de se résigner, une perspective de luttes sociales, de mobilisations populaires, une façon de prendre nos affaires en mains, de faire de la politique nous mêmes.
Philippe

Et on apprend maintenant que “l'agresseur“ ainsi nommé par la presse n'est autre que Denis Bobin, le candidat du RN aux départementales pour le canton d'Aytré lui-même ! Il aurait, plaide la porte-parole de son parti, “perdu ses nerfs“.

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog