Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par ruedublogulerougeinsoumis

Le matériel électoral étant (très tôt) parvenu dans les boîtes aux lettres des électeurs, on a pu découvrir les “professions de foi“ des candidats aux élections départementales.

Sur les six binômes en lice dans le canton d’Aytré, cinq ont fait l’effort de présenter un programme.

Bla-bla mais à droite,  pfuitt, pas de programme du tout

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

En effet, Martin Lepoutre et Sally Chadjaa n’indiquent aucun programme dans leur profession de foi et se contentent de mentionner leur allégeance à la Majorité départementale actuelle, c’est-à-dire à la droite.

Ils sont, précisent-ils, disponibles et énergiques et représenteront vos intérêts. Ils tiendront des permanences chaque mois et voilà, voilà.

Racisme et comme d'hab. incitation à la haine pour le RN

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

Denis Bobin et Oumelkhir Delage, pour le Rassemblement national, tiennent, eux, un autre langage et c’est tout un programme de division :

1/ S’attaquer aux étrangers et en particulier aux mineurs. Pour le justifier ils utilisent d’ailleurs des arguments fallacieux (60% des mineurs isolés étrangers seraient en réalité majeurs et ils seraient responsables d’une explosion de l’insécurité) arguments de la propagande lepéniste contre laquelle des associations ont récemment porté plainte en région parisienne pour incitation à la haine.

2/ Rétablir l’ordre et la sécurité dans les quartiers et protéger la tranquillité des campagnes. Comment ? On ne sait pas ! Surtout si on se souvient bien que la sécurité (Police, justice, etc.) n’est en aucun cas une compétence départementale.

 

Pour le reste, rien ! Un vent d’ouest.

Le centre macron-compatible rate deux fois la cible : beaucoup d’air pour rien !

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

Tony Loisel et Jocelyne Rocheteau se présentent sans étiquette politique apparente mais sont étiquetés divers-droite, ou centre, comme on voudra. Leur profession de foi mentionne trois grands axes qui sont l’environnement, le littoral et l’agriculture durable, d’une part, l’action sociale, la solidarité, la santé publique et l’éducation d’autre part et enfin, les infrastructures routières et les mobilités durables.

Ces grands chapitres semblent coller aux compétences du département, mais lorsqu’on poursuit la lecture, on s’aperçoit que chacun est décliné surtout sur le canton d’Aytré. Or, si un binôme de conseillers est élu dans chaque canton, il n’est pas cependant chargé de son administration.

Son rôle et sa fonction s’appliquent à l’ensemble du département et non à son canton d’origine où il n’aura pas plus de poids que les autres conseillers départementaux. Les projets concernant Aytré, Dompierre-sur-Mer, Périgny ou Puilboreau ne sont donc pas spécialement du ressort des conseillers élus par ce canton, mais décidés par l’ensemble du conseil départemental.

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

Même erreur et même ratage de la part de l’autre binôme sans étiquette apparente et représentant la droite ou le centre.

Marie Ligonnière et Guillaume Krabal veulent faire penser que leur qualité de maire, respectivement de Périgny et de Dompierre-sur-Mer, leur donneront un avantage pour gérer le canton d’Aytré. Mais ce n’est pas ce qu’on leur demandera en tant que conseillers départementaux.

 

Ils le savent bien et c’est pourquoi leur programme concerne le département entier, mais il est  constamment saupoudré de mesures cantonales locales.

On peut cependant relever dans ce programme la promesse d’expérimenter un revenu minimum pour les 18-25 ans mais on ignore le montant envisagé.

Les cantines scolaires (des collèges) ne seront pas gratuites mais une tarification dégressive sera créée.

On va aussi beaucoup dessiner : Seront créés un schéma directeur des pistes cyclables et un schéma départemental de l’eau !

Bref, les promesses n’engagent que ceux qui les croient !

Le PCF qui s’est affilié au PS au niveau régional, a décidé, au niveau cantonal de partir en solitaire

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

Son programme, porté par Magali Rezzik et Shawn Le Govic, n’est pas cependant tombé dans le piège du localisme. Il insiste logiquement sur le social et les services publics.

Pour les collégiens, par exemple, la gratuité des transports pour les scolaires et celle du matériel scolaire est proposée ainsi que le développement de la médecine scolaire…

Handicapés et personnes âgées : La construction de centres de santé et d’espaces de vie pour les handicapés, une prise en charge à 100% de l’autonomie des personnes âgées est demandée.

Un seul petit paragraphe règle son compte à l’écologie : en 4 lignes, préservation de l’environnement, transition écologique, gestion de l’eau, agriculture bio, contournements routier et ferroviaire des villes, sont évoqués.

On trouve aussi un soutien à apporter aux PME et TPE, le contrôle du CICE (mais avec la région dont c’est d’ailleurs la compétence, le département n’y pouvant rien), l’amélioration des logements, l’amplification de la démocratie locale (budget départemental participatif).

OUF ! Il existe quand même un programme détaillé et cohérent avec “Plus loin ensemble“ :

Seule la gauche unie propose donc un programme cohérent et en adéquation avec les véritables compétences et missions du département.

Il se décline en 7 grands thèmes :

  • Une vraie politique sociale pour réduire les inégalités et la précarité
  • Une politique d’aménagement et d’égalité des territoires
  • Une véritable politique culturelle et sportive
  • Améliorer le réseau routier
  • Préserver l’environnement et améliorer la planification écologique
  • Une économie plus équitable
  • Une démocratie locale et une véritable participation citoyenne
Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?

Voici ce programme, soutenu par la FI et Europe Écologie les Verts, ainsi que par les conseillers sortants, Martine Villenave et Guy Denier, et porté par Aurore Four et Cédric Ruffié :

Élections départementales dans le canton d’Aytré : et si on parlait des programmes ?
Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog