Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par ruedublogulerougeinsoumis
Un écrin de verdure ...Un écrin de verdure ...
Un écrin de verdure ...Un écrin de verdure ...
Un écrin de verdure ...Un écrin de verdure ...

Un écrin de verdure ...

                      À quelques encablures de Dompierre-sur-Mer, dans la commune de Saint-Xandre, se niche un hameau autrefois seulement rural et agricole et qui, aujourd'hui, est aussi devenu résidentiel, sa proximité avec La Rochelle oblige.

C'est le hameau de la Sauzaie.

Il compte environ 400 habitants.

                    C'est là, tout proche, au milieu d'une zone naturelle humide, véritable oasis de verdure, propice aux cultures maraîchères et rendez-vous des promeneurs, que se cache le château éponyme du hameau.

                   Le château de la Sauzaie date du XVII ème siècle. Un premier château avait précédemment été édifié sur cet emplacement dès la fin du XV ème siècle (1483). Il fut ensuite reconstruit à la fin du XVI ème siècle. Il fut aussi restauré à la fin du XVIII ème siècle en style rocaille et réorganisé fin XIX ème.  Dans son état actuel, il est, paraît-il, la plus belle demeure au décor sculpté de style rocaille des environs de La Rochelle. 

                     Lors du siège de La Rochelle (1627-1628), le cardinal de Richelieu, délogé de  son hébergement précédent au Pont de la Pierre à Angoulins par une tentative d'enlèvement décida d'y établir son quartier général. Il y demeura donc jusqu'à la fin du siège et c'est au château qu'il reçut la reddition des délégués de la ville.

                   Autre clin d'oeil pour les amoureux d'histoire locale, ce château fut aussi la propriété de Pierre D'Angliers et de son frère Claude, dit “le chevalier craintif“. Plus tard, il fut aussi possédé par Charles Fournier, maire de La Rochelle, promoteur du système Potel pour l'eau de la ville,  et napoléoniste notoire (C'était aussi l'époux d'Anne-Élisa née Giraud, propriétaire du domaine de la Pommeraie à Périgny et que son amie Georges Sand appelait “la charmante huguenote“).  

Le château a été inscrit au titre des monuments historiques en 1997.

Le château de la SauzaieLe château de la Sauzaie

Le château de la Sauzaie

Ce château a récemment (2019) été racheté par la famille Godet. Vous savez ? Le cognac  !

Z'avaient une idée derrière la tête en réalisant cet achat !

En effet, la CDA de La Rochelle a aussitôt révisé le plan d'urbanisme de la commune de Saint-Xandre et les terrains de l'emprise du château, de zone naturelle protégée,  s'est retrouvée zone 2 AUX, c'est-à-dire zone destinée à recevoir, à plus ou moins long terme, des activités secondaires ou tertiaires (industrie, bureaux, entrepôts).

À ce propos, Jean-Marc Soubeste, élu écolo (seul ou presque à avoir voté contre), explique à qui veut l'entendre que les modifications ont été votées par les conseillers de la CDA sans qu'aucune information ne leur ait été communiquée sur la zone ni sur un quelconque projet Godet.

Ben ça tombe bien, dis-donc, les Godet en ont maintenant un de projet :

Transformer le château en vitrine d'exposition commerciale pour le cognac.

Mais aussi,

installer 9 chais de stockage de matière sèche d'une capacité comprise entre 130 m3 et 444 m3, une aire de dépotage,

un espace de stockage de matière sèche,

un espace de production et d'embouteillage, des bureaux,

des salles de réunion,

des voies de circulation,

une fosse d'extinction de 150 m3.

Il y aura aussi des installations de réception d'alcool  de vieillissement, d'assemblage, de mise en bouteilles, de stockage de produits finis, etc.  

La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale
La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale

La zone humide de la Sauzaie sera transformée en zone industrielle et commerciale

Le parking (Plus de 50 places) pour les voitures des salariés, sera, lui, aux frais des contribuables.

Les routes nouvelles (dont le “chemin des amoureux“ destiné à disparaître sous l'enrobé.

) indispensables pour les camions citernes et les voitures des salariés, les cars de croisiéristes venus de La Pallice, ou de touristes ou commerciaux en oenologie ainsi que l'entretien de tout ce réseau dédié, également.

On note :

Que la surface totale constructible dépassera les 5 000 m2.

Que les bâtiments pourront s'élever jusqu'à 10 m de hauteur.

Que, évidemment, un trafic de poids lourds sera initié et que celui des voitures particulières sera intensifié.

Que le risque d'inondation sera évidemment accru en raison de l'imperméabilisation des sols.

Que les biens immobiliers des riverains risquent d'être dévalués en raison de la proximité d'une industrie à risques.

Car le risque principal est bien celui d'incendie ou d'explosion devant l'accumulation considérable de produits dangereux comme l'alcool.

C'est pourquoi une association “les amis de la Sauzaie“ s'est créée parmi les riverains pour défendre leur lieu de vie. (https://lesamisdelasauzaie.jimdofree.com/) Elle est déterminée à s'opposer au projet pour sauver  l'environnement du village de la Sauzaie.

Elle a déjà organisé des manifestations sur place et tente ainsi de faire connaître le problème local à l'ensemble des électeurs de la CDA de La Rochelle. 

 

Manif du 12/06/2021
Manif du 12/06/2021Manif du 12/06/2021

Manif du 12/06/2021

L'association a établi un manifeste qui stipule entre autre que :

La population aspire au calme, à la tranquillité et au bien être...

Le trafic automobile doit donc rester modéré et que les circulations douces sont à privilégier...

Le domaine du château, son bâtiment historique classé, son parc boisé et ses abords méritent d'être préservés...

La biodiversité doit être protégée...

Le processus décisionnel d'aménagement du territoire doit être inclus dans une démarche démocratique ...

La SauzaieLa Sauzaie

De son côté, la LPO indique dans son relevé la présence sur site de très nombreuses espèces :

Reptiles : 1 espèce Couleuvre verte et jaune

Lépidoptères (papillons de jour) : 13 espèces Aurore, Piéride du chou, Tircis, Paon du jour, Azuré des nerpruns, Piéride de la rave, Vulcain, Grande Tortue, Robert de diable, Mégère, Myrtil, Azuré commun, Amaryliss

Mammifères : 2 espèces Ecureuil roux, Taupe d’Europe

Amphibiens : 1 espèce Grenouille agile -> Potentiellement le Triton marbré (car recensé en périphérie du site)

Oiseaux : 74 espèces Accenteur mouchet, Épervier d'Europe, Grive mauvis, Mésange charbonnière, Pouillot fitis, Aigrette garzette, Étourneau sansonnet, Grive musicienne, Mésange nonnette, Pouillot véloce, Bergeronnette des ruisseaux, Faisan de Colchide, Héron cendré, Milan noir, Roitelet à triple bandeau, Bergeronnette grise, Faucon crécerelle, Héron garde-boeufs, Moineau domestique, Roitelet huppé, Bergeronnette printanière, Faucon hobereau, Hirondelle de rivage, Mouette mélanocéphale, Rossignol philomèle, Bruant zizi Fauvette à tête noire, Hirondelle rustique, Mouette rieuse, Rouge-gorge familier, Busard Saint-Martin, Fauvette des jardins, Huppe fasciée, Oie cendrée Rouge-queue à front blanc, Buse variable, Fauvette grisette, Hypolaïs polyglotte, Pic épeiche, Rouge-queue noir, Chardonneret élégant, Gallinule poule-d'eau, Linotte mélodieuse, Pic épeichette, Serin cini, Choucas des tours, Geai des chênes, Loriot d'Europe, Pic vert, Spatule blanche, Chouette hulotte, Gobemouche gris, Martinet noir, Pie bavarde, Tourterelle des bois, Corbeau freux, Gobemouche noir, Martin-pêcheur d'Europe, Pigeon colombin, Tourterelle turque, Corneille noire, Goéland brun, Merle noir, Pigeon ramier, Troglodyte mignon, Coucou gris, Grimpereau des jardins, Mésange à longue queue, Pinson des arbres, Verdier d'Europe, Effraie des clochers, Grive draine, Mésange bleue, Pipit des arbres.

Combien de ces espèces résisteront-elles à l'activité envisagée et à la destruction de leur habitat ?

Combien de ces espèces résisteront-elles à l'activité envisagée et à la destruction de leur habitat ?

Quels sont donc les arguments invoqués en faveur des intérêts privés du projet Godet ?

Il y a surtout et comme d'habitude, le chantage à l'emploi. Amener des emplois à Saint-Xandre, ne serait-ce pas bénéfique ? Il n'est pas cependant précisé si les emplois ainsi créés à la Sauzaie ne seraient pas pris ailleurs. Autrement dit, n'y aurait-il pas un redéploiement ? 

Prétendre, comme le font certains, que puisque le projet est légal il est bon qu'il soit amené à son terme, procède de l'hypocrisie la plus grande.

On voit bien l'intérêt de la famille Godet à utiliser un château comme celui de la Sauzaie à des fins commerciales ! Il ne s'agit donc en réalité que de faire passer les intérêts privés avant l'intérêt général public !

L'association des amis de la Sauzaie, les Verts ou la France Insoumise, comme la population, locale ou non, réclament exactement le contraire : L'intérêt public du plus grand nombre doit passer avant les intérêts privés particuliers.

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog