Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge

Le Front de Gauche ne lâche rien
Merci aux 39 313 électrices et électeurs de la Charente-Maritime qui ont soutenu le Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon.
La campagne électorale du Front de Gauche a été intense, organisée autour de cet outil universel qu’est le programme du Front de Gauche : l’Humain d’abord. Les électeurs ont fait leur choix lors de ce premier tour. Ils ont rejeté Nicolas Sarkozy et ils ont oeuvré à l’émergence d’une nouvelle force à gauche. Le recul de la droite dite « classique » à un niveau inférieur à celui de 2007 et le retour virulent de l’extrême droite sont le résultat des 5 ans de la politique libérale menée par Nicolas Sarkozy adoptant, au fur et à mesure de son mandat, les idées de Le Pen. Le Front de Gauche avait raison de s’attaquer au Front National dans la campagne du 1er tour.
Une nouvelle force de gauche
C’est la première fois depuis 1981 qu’une force à gauche du PS dépasse un score à deux chiffres. Les thèmes développés par Jean-Luc Mélenchon et les six organisations du Front de Gauche ont irrigué toute la campagne.
Le Front de gauche, que nous vous invitons à rejoindre pour continuer le combat engagé depuis 3 ans, est devenu une force constituée qui ne va pas « rentrer à la maison » une fois le bulletin de vote mis dans l’urne.
Au deuxième tour le 6 mai 2012, il faut battre la droite
C’est donc sans hésitation aucune, que nous appelons à battre Sarkozy en votant François Hollande. Notre appel n’est pas un appel de circonstances, un appel faute de mieux. C’est, dans les conditions concrètes issues des résultats du premier tour, un appel mû par une conviction profonde : la réélection « d’un » Nicolas Sarkozy dont le programme est pire que le bilan, flanqué d’une extrême droite à 18 %, serait un cauchemar pour le pays, ses travailleurs, ses forces démocratiques et sociales.
Le Front de Gauche, fort de ses près de 4 millions de voix, est aux côtés des travailleurs en lutte contre les licenciements et les fermetures d’entreprises, aux côtés des salariés et des usagers des services publics, des chômeurs et des précaires, des citoyens engagés dans la défense des libertés et l’acquisition de droits nouveaux, aux côtés de celles et ceux qui se battent contre des projets désastreux pour notre environnement, aux côtés de celles et ceux qui préparent la transformation du modèle de production, d’échange et de consommation.
Retrouvons nous dès le 1er mai derrière les syndicats pour une journée de mobilisation revendicative et citoyenne.
Débarrassés du clan Sarkozy, nous aborderons avec la même détermination l’élection législative du mois de juin 2012, pour faire élire le maximum de députés du Front de gauche .
L’élection d’un président de la République ne sera rien sans l’élection d’une majorité de gauche décidée à défaire les lois Sarkozy et à en voter de nouvelles, construites pour répondre à l’intérêt des travailleurs. C’est à l’Assemblée nationale que se votent les lois, pas à l’Elysée.

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog