Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge

Au plan local

Les Pérignaciens se sont réveillés ce matin avec la gueule de bois.

465 personnes, en votant Le Pen à l’élection Présidentielle, ont  montré ce qu’ils croient :

La France serait malade de ses immigrés, la solution à tous les problèmes serait de les renvoyer chez eux et d’instituer une « préférence nationale » pour les Français « de souche », dont, bien entendu, ils pensent faire partie.

Ces 465 électeurs ont choisi de protester contre les dysfonctionnements politiques, économiques, sociaux et sociétaux, sans aucunement identifier leur cause réelle : le système capitaliste dans lequel le profit supplante le bien commun.

Ce sont 465 électeurs qui se sont complaisamment laissés flatter dans leur vanité nationaliste, leur racisme latent, leur xénophobie arrogante. 465 qui amalgament sans vergogne origine géographique et religion, Arabes ou Maghrébins et extrémisme islamiste.

465, c’est 53 de plus que ceux qui avaient choisi Le Pen ou De Villiers en 2007 ! (Même si on a compté 262 suffrages exprimés de plus qu’en 2007).

La situation locale est donc sérieuse.

Cependant, si on la compare à la situation nationale, elle apparaît un peu moins grave.

Le score atteint par cette résurgence de la peste brune demeure à Périgny inférieur à 10%.

Par contre, le score du Front de Gauche et de son candidat Mélenchon, 11,41%, est intéressant. Périgny fait en effet partie, avec Aytré, des deux seules communes de la CDA, hors La Rochelle, à avoir placé Mélenchon devant Le Pen.

En donnant 535 voix au Front de Gauche, les électeurs ont amélioré le score de Marie-Georges Buffet (86 voix en 2007) de 449 voix ! La gauche non réformiste (anti capitaliste et anti libérale,)  obtient ensemble un total de 597 voix (Mélenchon 535, Poutou 47 et Arthaud 15) contre 256 en 2007 (Besancenot 128, Buffet 86 et Laguiller 42).

En tenant compte des 138 voix supplémentaires obtenues par Hollande par rapport à Royal en 2007, les Verts restant stables à 133 voix pour Joly contre 134 pour Voynet et Bové en 2007, et des 50 voix en moins pour Sarkozy, le signal en faveur de la  gauche est assez clair.

Au plan national

Même si les résultats électoraux du Front de Gauche ne sont pas à la hauteur des espérances nées de certains sondages, ils marquent une progression constante depuis sa création en 2009 :

6,45% aux Européennes de juin 2009.

6,95% aux régionales de 2010.

9% aux cantonales de 2011.

11,11% aux présidentielles d’avril 2012.

Cela ne nous consolera pas du score national du Front de Gauche dans cette élection, encore trop faible pour peser vraiment sur les politiques austéritaires qui nous attendent, même si une nouvelle force à gauche s’est reconstituée  pendant cette campagne électorale.

Cela ne nous consolera pas, surtout, de la montée dans notre pays de l’extrême droite, mais cela nous renforce dans notre combat contre le Front National et les idées de haine et de division qu’il véhicule. On peut d’ailleurs se demander ce qui se serait passé si le Front de Gauche n’avait pas  aussi franchement attaqué ses thèses xénophobes et réactionnaires ?

Nous ne pouvons que regretter d’avoir du mener seuls cette bataille indispensable. Nous invitons d’ailleurs tous ceux qui se revendiquent de la gauche à nous rejoindre dans ce combat idéologique.

Quel avenir ?

La résistance aux mauvais coups qui nous attendent (crise financière, austérité, recul des acquis sociaux) sera-t-elle assez forte ?

Dans un premier temps, commençons, quoi qu’il nous en coûte, par voter Hollande au 2ème tour pour chasser Sarkozy. Imaginer un maintien au pouvoir de Sarkozy avec un Front national à 18% fait en effet froid dans le dos…

Restons vigilants ensuite et réactifs à toute tentative de nous imposer une politique de régression sociale et de capitulation devant « les marchés ».

Il ne faut toujours rien lâcher ! Résistance !

Avec le Front de Gauche on ne lâche rien !

Patrick Job et Daniel Vince 

Voir les résultats détaillés à Périgny par bureau.

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog