Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rue du Blogule Rouge Insoumis

Rue du Blogule Rouge Insoumis

Dans la rue du blogule rouge on s'intéresse à toutes les affaires de la cité et des citoyens.

Publié le par rue du blogule rouge
Publié dans : #Politique nationale

La crise mon œil !

 

Aucun d’entre nous ne peut  vivre les réalités sociales environnementales, politiques, sans s’interroger sur son quotidien, le pourquoi, le comment faire, sans se poser la question du possible : "est-ce inéluctable, y pouvons nous quelque chose ?"

 

Mais de quoi parlons nous ? De la crise, de leur crise, qui se répercute sur chacun d’entre nous.

 

D’ailleurs, les organisations syndicales, associatives, de consommateurs, dénoncent une perte de pouvoir d’achat, un ralentissement de la consommation, une croissance en panne.

Pour s’en convaincre il suffit d’observer l’activité commerciale des commerçants, en baisse significative un peu partout en France.

 

 Les politiques, relayés par les spécialistes des médias à leur service, nous ressassent que nous avons une dette publique énorme, qu'il faut tout réduire.

Il y aurait trop de fonctionnaires, (c'est-à-dire  d’infirmières, d’enseignants, de policiers, de services publics, d’écoles), bref il y aurait trop de tout.

Pour se justifier ils nous expliquent que nous risquerions de perdre la note du triple A des agences de notation.

Mais on s’en fout des agences, ce ne sont pas elles qui remplissent nos chariots quand nous allons faire nos courses  chez  nos commerçants à Périgny !

 

Et ce n’est pas fini : la Banque centrale Européenne nous indique leurs chemins, leurs voies à suivre pour trouver de l’argent pour épurer la dette publique (comme ils disent) :

 

La retraite à 67 ans, niveler le montant des salaires et des retraites par le bas, taxer vos mutuelles, augmenter les carburants, la TVA, l’alimentation, votre toubib, votre dentiste, votre kiné, bref tout les besoins utiles à la vie.

Taxer les revenus financiers ils n’y pensent même pas, l’évoquer est indécent.

Ces faux experts en économies nous martèlent que nous vivons au dessus de nos moyens.

 

Trop c’est trop ! Je pense qu’au contraire, il est indispensable de répartir les richesses entre celles et ceux qui les ont créées afin de faire repartir toute les activités économiques créatrices d’emplois.

 

 L’année prochaine nous aurons  le pouvoir de leur délivrer un carton rouge, allons y !

 

 

                                                             Daniel Vince élu Communiste

                                                                                

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Rue du Blogule Rouge, 17180 Périgny, annonce la couleur : c'est rouge !

Hébergé par Overblog